L'Esprit Thérèse Chappuis

Les Oblates de Saint-François de Sales

Un siècle et demi au service de l’éducation

Le Collège-Lycée Thérèse Chappuis est l'héritier du Pensionnat Saint-François de Sales, fondé en 1873 rue de Vaugirard à Paris. En 1903, suite à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, il est maintenu sous le nom de « Cours Chappuis » rue Oudinot puis, rue Vaneau.
 
Il a été transféré en 1963 au 52 rue Vaneau. Son origine est la volonté du bienheureux Père Louis Brisson, fondateur des Oblates de Saint-François de Sales en 1866, à Troyes, de procurer aux jeunes filles une éducation selon l'esprit de Saint François de Sales, fondée sur la confiance, la bienveillance, le respect des personnes, l'appel au sens des responsabilités et au souci des autres. Sainte Léonie Françoise de Sales Aviat, première religieuse et fondatrice de la Congrégation - toujours bien présente dans l'établissement, même si la direction est laïque - en fut une supérieure très aimée.

Le nom de l'établissement est celui d'une religieuse visitandine du monastère de Troyes, née en Suisse, qui fut aussi un temps supérieure du monastère de la rue de Vaugirard. C'est elle qui encouragea le Père Brisson à fonder, à Troyes, d'abord des « Oeuvres ouvrières » et des écoles, pour accueillir les jeunes filles attirées à la ville mais souvent désorientées, puis à procurer à tous les bienfaits d'une éducation salésienne dont un maître -mot est :
« TOUT PAR AMOUR ET RIEN PAR FORCE.»?

Dans quel esprit ?

« C'est par le respect qu'on apprend à l'enfant à respecter les autres, à se respecter soi-même, à respecter sa dignité. »
Père louis Brisson

« Vous n'êtes pas des employés, des membres d'un corps professoral quelconque, vous êtes les portiers de l'Eglise de Dieu ... Encouragez-vous bien.»
Père louis Brisson

« Qui a gagné le coeur de l'homme a gagné tout l'homme. »
Saint François de Sales

« L'instruction fait beaucoup, l'exemple incomparablement davantage.»
Saint François de Sales

« Il ne faut jamais demander à un enfant ce que l'on n'est pas sûr d'obtenir ... Ne jamais faire des choses, même importantes et sérieuses, une affaire d'état ! »
Sainte Léonie Aviat

Histoire… En quelques jalons

Soeurs Oblates de Saint-François de Sales.

1773 - Naissance à Soyhières (Suisse) de Thérèse Chappuis, qui deviendra Mère Marie de Sales, supérieure de la Visitation de Troyes, inspiratrice de la fondation des Oblates et des Oblats.
1847 - Naissance de Louis Brisson à Plancy (Aube).
1844 - Naissance de Léonie Aviat à Sézanne (Marne).
1855 - Léonie Aviat est pensionnaire à la Visitation de Troyes.
1858 - L'Abbé Brisson fonde les OEuvres ouvrières.
1866 - Léonie Aviat et Lucie Canuet entrent à l'oeuvre Saint-François de Sales.
1871 - Profession religieuse des deux premières Oblates en présence de Mgr de Ségur dans la chapelle de l'oeuvre Saint Remy, actuellement Cité Aviat.
1872 - Soeur Françoise de Sales devient supérieure des Oblates de Saint-François de Sales.
1873 - Ouverture du Pensionnat Saint-François de Sales (actuel Cours Thérèse Chappuis) à Paris.
1883 - Départ des premières missionnaires en Afrique.
1888 - Départ pour l'Equateur.
1889 - Ouverture de l'Ecole Saint-Joseph à Moranqis.
1903 - En France, expulsion des religieux enseignants : la plupart des maisons sont fermées.
1904 - Mère Françoise de Sales part en exil à Pérouse (Italie) où la Maison-Mère est transférée.
1908 - Mort du Père Louis Brisson à Plancy.
1914 - Mort de Mère Françoise de Sales à Pérouse.
1948 - Retour de la Maison Mère à Troyes.
1992 - Béatification de Mère Françoise de Sales.
2001 - Canonisation de Léonie Françoise de Sales à Rome.